Les échanges au port de Lomé passent la barre des 25 millions de tonnes en 2020

Avec la fermeture partielle des frontières en raison de la crise sanitaire du covid-19, le port de Lomé a quant à lui, vu son trafic augmenté notablement.

Malgré le coup porté par la pandémie du covid-19 à l’économie mondiale en général et nationale en particulier, le port de Lomé réalise ses plus belles performances de cette dernière décennie.

Les échanges commerciaux via le port de Lomé, relatifs à l’importation, à l’exportation et au transbordement ont bondi en fin décembre 2020. De 22,7 millions de tonnes en 2019, ils sont passés à 25 millions en 2020, soit un saut quantitatif de 12, 6% selon le site officiel du gouvernement.

Précisément, les importations au port de Lomé ont grimpé de 15,5%, soit, de 6,5 millions de tonnes à 7, 5 millions en 2020. Les exportations quant à elles ont connu une légère hausse de 3% permettant d’atteindre 1,32 million de tonnes, contre 1,28 million en 2019.

Avec son port en eau profonde, les activités de transbordement ont connu une hausse de 12% ; 16, 5 millions de tonnes de marchandises traitées entre janvier et décembre 2020 contre 15 millions l’année précédente.

Notons que pour les trois dernières années, la courbe des échanges reste ascendante : 22,1 millions de tonnes en 2018, 22,7 millions de tonnes en 2019, et 25,5 millions de tonnes en 2020.

A la base d’environ 60% des revenus de l’Etat, l’apport du port de Lomé est important dans l’économie nationale. Avec la construction du troisième quai et la dématérialisation de la plupart de ses services, le port de Lomé a encore de beaux jours devant lui.

Edy ALLEY

Partager l'article

Dernières infos

- Pub -