Inauguration de la plateforme industrielle d’Adétikopé : une niche d’investissement

Une zone industrielle intégrée porteuse d’atouts économiques importants, le joyau a été inauguré ce 06 juin par le Président de la République Faure Essozimna Gnassingbé. L’ouvrage, une première au Togo, est implanté dans son étape initiale sur 400 hectares au nord de la ville de Lomé la capitale.

Développée par le spécialiste panafricain d’écosystèmes industriels Arise IIP, la plateforme industrielle d’Adétikopé (PIA) a pour vocation de créer une chaîne à haute valeur ajoutée essentiellement dans l’industrie textile, l’approvisionnement en matières premières brutes, la fabrication sur place et l’exportation des produits finis.

Le site abrite un parc pouvant accueillir 12 500 conteneurs, une plateforme de stockage du coton et d’autres matières premières agricoles, un terminal à camions et une zone de 200 000 m2 dédiée à d’autres activités logistiques.

La plateforme industrielle d’Adétikopé aura le mérite d’augmenter les activités économiques dans notre pays en intensifiant les flux d’échanges commerciaux. Elle met ainsi en place les leviers de l’émergence du Togo avec une croissance à deux chiffres et inclusive, favorisée par l’industrialisation, la production locale et la compétitivité sur les marchés internationaux.

L’industrie textile, c’est un secteur que le gouvernement veut considérablement booster grâce à la PIA. Le Togo ambitionne de multiplier par 12 la valeur de ses exportations, transformer localement toute sa production brute de coton d’ici 2023, entamer la production d’ici les trois prochaines années, de millions de vêtements et de divers produits textiles.

En outre, le site dispose de sa propre usine de traitement des déchets, d’un commissariat de police, d’une caserne de pompiers et d’un guichet administratif unique regroupant tous les services ainsi que les agences requis pour les besoins d’enregistrement des sociétés, du fisc, des douanes, de l’immigration, etc. Tout ce charme économique est ainsi mis à la disposition des investisseurs et opérateurs économiques, qui y sont attendus.

Au moins 30 000 emplois seront créés dès les premières années. Pour le Togo, il s’agit d’un “tournant décisif pour l’industrialisation du pays”, a indiqué le Premier Ministre Victoire Tomegah Dogbé.

Notons que la PIA a nécessité un investissement de plus de 130 milliards FCFA (soit 200 millions d’euros) mobilisé à 35% par l’Etat et 65% par Arise IIP.

Edy ALLEY

Partager l'article

Dernières infos

- Pub -